Cookies sur le site MICHELIN

Pour une navigation optimale, le site MICHELIN utilise des cookies. Cliquez ici  Lien pour plus d'informations Valider

Votre activité
récente
!

Bienvenue dans votre historique

Nous avons sauvegardé les informations importantes de vos précédentes recherches pour vous aider.

???private_mode_title???

???private_mode_text???

Dernières gammes consultées

Derniers revendeurs consultés

Dernières recherches

Voyages

Découvrez le charme
à l'italienne en passant
par Rimini…


A l’ombre de la Principauté de San Marino en Italie, sur les rives de l’Adriatique, la région de Rimini possède le gène de la moto. Venez ici le week-end goûter à la douceur des plages immenses depuis Bologne et de sa célèbre usine Ducati.

En route, vous passerez à côté du circuit d’Imola, de l’usine Malagutti et arriverez à Rimini pour voir la Méditerranée, le long des plages privatisées en de multiples « Bano » avec cabines chamarrées, restaurants ou bars, jeux pour enfants et cohortes de transats alignés comme à la parade.

L’été, il y a foule sur les étendues de sable et pour échapper aux effluves d’ambre solaire, prenez la route. Depuis Rimini où vous croiserez peut-être les esthètes artisans de chez Bimota, continuez vers Riccione et Cattolica. Ecoutez les moteurs monter dans les tours depuis le circuit de Misano à Santa Monica.

Les petites routes vers Urbino puis Urbania virevoltent de virages en virages. Le paysage est typiquement transalpin et la circulation dansante possède cette insouciance toute italienne qui colle le sourire aux lèvres. Attention tout de même aux pièges de la route, à ce triporteur qui débouche sans prévenir précédé par un joli panache, à cette partie du goudron qui s’est affaissée ou encore à cette sortie de village pavée qui pourrait être glissante.

Equipé de pneus MICHELIN Pilot Road 4 vous n’aurez aucun mal à ralentir, à accélérer, à changer rapidement de direction pour contourner les fantaisies que sèment parfois les routes d'Italie.

Et pourquoi ne pas terminer cette boucle Adriatique par un hommage ? Dans son village natal de Coriano, la famille de Marco Simoncelli disparu en Octobre 2011, a consacré au jeune Champion un musée qui retrace la carrière du célèbre SIC58. Un arrêt qui ponctue parfaitement cette destination routière au cœur de l’une des régions les plus « moto » de la planète.