Cookies sur le site MICHELIN

Pour une navigation optimale, le site MICHELIN utilise des cookies. Cliquez ici  Lien pour plus d'informations Valider

Votre activité
récente
!

Bienvenue dans votre historique

Nous avons sauvegardé les informations importantes de vos précédentes recherches pour vous aider.

???private_mode_title???

???private_mode_text???

Dernières gammes consultées

Derniers revendeurs consultés

Dernières recherches

Voyages

L’Atlanterhavsveien,
la Route de l’Atlantique
en Norvégien


A l’échelle de la Norvège, la Route de l’Atlantique est un minuscule tronçon d’un peu plus de huit kilomètres de long. Très récente, puisqu’elle a été inaugurée en 1989, cette route enjambe plusieurs petites îles reliées entre elles par un ensemble de huit ponts. Le plus connu étant sans aucun doute celui de Storseisundet.

Sa forme courbe fait d’ailleurs de cet ouvrage d’art une spectaculaire réalisation architecturale connue dans tout le pays. L’Atlanterhavsveien, la Route de l’Atlantique en norvégien, est malgré sa petite taille devenue en moins de trente ans la deuxième route la plus visitée du pays après celle du Tolltsingen.

Elle a même été élue en 2005 « Construction Norvégienne du Siècle ».

L’une des particularités de L’Atlanterhavsveien est de conduire le voyageur sur cette frontière invisible qui délimite Fjord et Océan. D’un côté de la route, la houle de l’Atlantique Nord. De l’autre côté, les eaux calmes et profondes des Fjords de Norvège qui s’enfoncent entre les montagnes.

Un relief chaotique qui prive souvent le voyageur de la possibilité de rouler le long de l’Océan. C’est l’une des raisons pour laquelle la Route de l’Atlantique est si connue, et notamment des motards qui viennent goûter ici aux embruns salés et à l’air du large.

Pendant quelques kilomètres, on se plaît à jouer à saute-mouton avec les petites îles et les récifs sur lesquels s’appuient ponts et viaducs.

En prenant de la hauteur lorsqu’on franchit le Storseisundet, point culminant de L’Atlanterhavsveien à 23 mètres au-dessus de l’eau, la perspective est surprenante. La route fait penser à un cordon épais qui dessinerait un chapelet avec les îlots d’herbe et de tourbe.

Quelques habitations en joli bois peint en rouge carmin, des moutons et des murs de pierres aux accents d’Irlande ou d’Ecosse et des bateaux de pêche amarrés à l’abri du vent et des vagues, cette terre à l’accent des landes du nord, âpre et solide, puissante et authentique.

Reliant les communes d’Eide et d’Averoy, l’Atlanterhavsveien est située à cinquante kilomètres au nord de Molde. Son accès est aisé et la route 64 qui conduit à l’océan parcoure un paysage typique Norvégien.

Une balade champêtre nez au vent, mains sur le guidon, à se délecter des kilomètres sur une route qui serpente doucement entre Fjords bleu marine et pâtures d’herbes fluorescentes.
Si l’ambiance est plutôt à la flânerie sur les flancs du comté de Morge og Romsdal, on ne délaisse pas pour autant les plaisirs de la conduite.

Stabilité, maniabilité, adhérence, les nombreuses qualités des pneus MICHELIN Pilot Road 4 participent aux plaisirs de la découverte, du vécu et de la route. Sur cette côte sauvage aux airs de décors fantastique, le voyage s’offre des dimensions hors norme avec cette impression de traverser l’Océan à moto.