Cookies sur le site MICHELIN

Pour une navigation optimale, le site MICHELIN utilise des cookies. Cliquez ici  Lien pour plus d'informations Valider

Votre activité
récente
!

Bienvenue dans votre historique

Nous avons sauvegardé les informations importantes de vos précédentes recherches pour vous aider.

???private_mode_title???

???private_mode_text???

Dernières gammes consultées

Derniers revendeurs consultés

Dernières recherches

Roulez en sécurité

Usure

Pourquoi les pneus s'usent-ils plus ou moins vite ?

Wear and Tear

 


Le kilométrage final d’un pneumatique dépend de plusieurs facteurs :

Certains sont directement maîtrisables par le motard : pression de gonflage, charge transportée, vitesse du véhicule, style de conduite (freinages et accélérations).

D’autres non et imposent une adaptation de la conduite :
  • usage routier : sinuosité de la route, type de revêtement
  • usage hors la route : nature du terrain (sable, pierres, boue…), température ambiante

Un seul facteur peut avoir une influence non négligeable sur ce rendement kilométrique ; si plusieurs facteurs se cumulent, l’usure sera beaucoup plus importante.

La bande de roulement assure en grande partie l’adhérence du pneu à la route. Au fur et à mesure de l’usure, sa capacité à évacuer l’eau diminue : il faut donc réduire sa vitesse sur sol mouillé.

Pensez à contrôler régulièrement l’usure des pneumatiques.

 

Comment contrôler l'usure des pneus ?

Le contrôle de l’usure doit toujours être effectué en plusieurs points du pneu.

Ce contrôle peut être effectué à l’aide d’une jauge de profondeur ou par l’observation des témoins d’usures de la bande de roulement (repérés sur le flanc par un symbole lorsqu’ils sont présents).
Si la limite d’usure légale ou technique est atteinte, le pneu doit être déposé et remplacé.

 

Quand et comment inspecter les pneus ?


Les pneumatiques doivent être examinés régulièrement afin de déceler une usure irrégulière et d’éventuels dommages.
Procédez comme dans l’ordre suivant :

  • Bande de roulement : pour déceler la présence de corps étrangers, de coupures, de détériorations localisées ou d’usures irrégulières
  • Flancs : pour détecter les blessures par choc (trottoir, nid de poule, …), les coupures, les craquelures ou les déformations anormales
  • Zone d’accrochage jante / talon : pour constater des traces de frottements ou de détérioration de la jante

Toutes perforations, coupures, déformations visibles au niveau de la bande de roulement, des flancs ou de la zone d’accrochage doivent faire l’objet d’un examen approfondi (interne/externe) du pneu par un professionnel du pneu. Il en est de même pour toute détérioration de la jante.

Dans tous les cas, ne remettez pas en roulage des pneus présentant des dommages tels que tringle déformée ou apparente, décollage des gommes ou des nappes, détérioration par corps gras ou corrosifs, marbrures ou abrasion des gommes intérieures consécutives à tout roulage à pression insuffisante.

A chaque examen du véhicule, vérifiez le bon état du bouchon de valve. En cas de doute, remplacez-le.