Cookies sur le site MICHELIN

Pour une navigation optimale, le site MICHELIN utilise des cookies. Cliquez ici  Lien pour plus d'informations Valider

Votre activité
récente
!

Bienvenue dans votre historique

Nous avons sauvegardé les informations importantes de vos précédentes recherches pour vous aider.

???private_mode_title???

???private_mode_text???

Dernières gammes consultées

Derniers revendeurs consultés

Dernières recherches

Vieillissement

 

Le vieillissement excessif d'un pneu peut affecter ses performances, voire son aptitude au service.

C’est pourquoi, il n’y a pas forcément de lien entre l'âge d'un pneu et son vieillissement, qui lui dépend exclusivement des conditions dans lesquelles il a été stocké et de la manière dont il a été utilisé.

Par exemple, un pneu neuf stationné ou entreposé à côté d'un transformateur peut présenter en quelques jours seulement des dommages aux flancs (craquelures) irréversibles, qui affecteront ses performances et sa tenue à la pression.

 

Limite d’usage

Si la limite légale ou la limite technique d'usure a été atteinte en un point de la bande de roulement, le pneu doit impérativement être changé.

La limite technologique est celle correspondant à l'atteinte des témoins d'usure (0,8 mm sur les pneus MICHELIN). La limite légale, lorsqu'elle existe, prévaut sur la limite technologique (car elle est habituellement plus sévère que la limite technologique).

 

Conseils de durée d'utilisation

Les pneumatiques sont composés de matériaux et composants à base de caoutchoucs, dont les propriétés sont essentielles à son bon fonctionnement.

Ces propriétés évoluent avec le temps et dépendent de nombreux facteurs auxquels le pneu est soumis pendant toute sa durée d'utilisation : climat, conditions de stockage, conditions d’utilisation (charge, vitesse, pression…). Les facteurs de vieillissement sont tellement variables qu’il est impossible de prévoir précisément la durée de vie d’un pneu.

Faites contrôler périodiquement vos pneus moto/scooter par votre professionnel qualifié, en complément de vos contrôles réguliers.

Après 5 ans d’utilisation, faites inspecter annuellement vos pneus.

Après 10 ans d’utilisation, à titre de précaution, remplacez votre pneu par un pneu neuf, même s’il présente un état apparent satisfaisant et même s’il n’a pas atteint la limite légale d’usure. Cette précaution doit être également appliquée aux chambres à air et accessoires caoutchoutés (rubans de fonds de jante…), à l’exception des accessoires pour lesquels une autre indication est donnée par le manufacturier, comme le MICHELIN Bibmousse.